ON PEUT COMPRENDRE

ON PEUT COMPRENDRE…

Toute ressemblance avec une situation réelle ne serait que pure coïncidence

de Nicole DÉDÉBAT

simple citoyenne saint-lysienne

À St-Lys, le 25 janvier 2022

On peut comprendre qu’un maire outré par des insultes, violences verbales ou menaces physiques contre attaque et saisisse la justice. Non seulement on peut le comprendre mais on doit condamner sans ambage le recours à la violence, quelle qu’elle soit.

On peut comprendre qu’un maire irrité par des propos malveillants et répétés de ses concitoyens perde pied.

On peut comprendre l’usure d’un maire qui agit sur tous les fronts et fait face à ses nombreuses fonctions.

On peut comprendre la charge mentale qui s’opère et ne permet pas toujours d’être conforme aux attentes de ses concitoyens.

On peut comprendre que le groupe majoritaire se sente solidaire de son maire.

On peut comprendre qu’une citoyenne agacée par des travaux sur la voie publique, faits sans réelle concertation avec la mairie, se « lâche » par des propos inhabituels sur un réseau d’échanges privé…

On peut admettre que le qualificatif « idiot » ne soit pas l’insulte la plus grave…

On peut tout comprendre, MAIS…

On peut difficilement comprendre qu’ayant choisi d’être élu un maire ne cultive pas au quotidien la concertation.

On peut difficilement comprendre qu’un maire croit si peu aux processus de démocratie locale sans démagogie, sans populisme.

On peut difficilement comprendre qu’un maire choisisse le degré d’empathie avec ses habitants.

Dans ce contexte comment comprendre qu’un maire perde pied face à ses administrés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page